Kazek dit le Cosaque

Ce roman raconte avec poésie et humour les aventures amoureuses et charnelles de deux êtres libres, Comtesse Belton et Kazek dit le Cosaque.

anaisw_romanciere : Le livre de Théo Trifard accompagne ma dédicace aujourd’hui, une très belle découverte, drôle, sensuelle, poétique et très bien écrite. Si vous avez envie d’une lecture originale, divertissante et piquante, lancez-vous !

GENRE : Ouvrage peu sage

PITCH du roman

Entrez dans cet ouvrage peu sage, poétique et insolent où les lignes parallèles finissent par se croiser. Voyagez en classe X de Paris à Luanda, du parfum d’une Comtesse libertine aux excès d’un Kazek dit aussi le Cosaque. Accompagnez ces deux-là d’une porte cochère à un donjon ancien, d’un élégant courrier à une attente brisée, d’un rêve éveillé à une blessure secrète sous l’égide d’un Destin maladroit et de Dieux lubriques jaloux du plaisir des humains.